Conception d’un jeu de société à partir d’un roman « coup de cœur »

Le projet proposé par le collège Saint-Michel est de conceptualiser un jeu à la suite d’une lecture d’un roman « coup de cœur ». L’objectif poursuivi est de permettre à des élèves de 2eme secondaire qui maîtrisent mal les bases du français de progresser dans ces apprentissages fondamentaux de manière ludique et participative. Plusieurs romans seront présentés aux élèves qui seront invités à choisir leur « coup de cœur ». Par groupe de 4 ou 5, ils devront alors créer un jeu de société inspiré par ce roman. La contrainte du projet est que tous les points de la matière doivent être intégrés, d’une manière ou d’une autre, dans le jeu. Au mois de mai, les élèves pourront présenter leur travail à la fête du collège.

Le ressenti du Fonds Victor lors de la visite du projet

Etterbeek, le 19 novembre 2018.

Qui aime jouer aux jeux de sociétés ? Vous ? Moi aussi ! C’est également le cas des élèves de la classe de français approfondi du collège Saint-Michel à Etterbeek et de leurs professeures de français, Frédérique Arnould et Marine Vander Straeten.

Bien décidée à casser les règles du cours de français classique, Frédérique Arnould, initiatrice du projet, imagine un cours où l’on apprend en s’amusant et en créant. L’objectif est d’amener les élèves à concevoir un jeu de société à partir d’un roman « coup de cœur ». Et pour cela bien sûr, il faut lire !

Les élèves sont répartis en six groupes de trois à cinq participants, chaque groupe réalisant un plateau de jeu. Celui-ci devra refléter l’intrigue du livre choisi, ce qui nécessite de bien saisir toutes les nuances de l’histoire, et intégrer toute la matière acquise en classe de français.

Le jour de la visite du Fonds Victor, les élèves ont déjà choisi un livre. Le cours commence par quelques consignes détaillées par Frédérique Arnould. Curieux, attentifs, les jeunes écoutent, puis, se réunissent pour commencer à concevoir les grandes lignes de leur jeu.

Certains sont un peu perdus et à court d’idées. Les enseignantes et leurs camarades les aident, les conseillent… Les élèves débattent de ce qu’ils apprécient dans des jeux existants et dont ils peuvent s’inspirer.  Les idées ne tardent pas à jaillir, les crayons grattent, les feuilles sont noircies avec ardeur. Au bout de deux heures, chaque groupe peut se féliciter d’avoir conçu les règles de base de son jeu de société. Les élèves sont fiers, les enseignantes enthousiastes. Chacun se réjouit de voir les efforts se concrétiser et se sent stimulé par la perspective de voir les plateaux de jeu devenir bientôt réalité.

 

Cette initiative novatrice met en lumière une façon une manière d’enseigner où professeurs et élèves s’amusent en apprenant et apprennent d’autant mieux qu’ils s’amusent ! Une belle leçon.

Ecole : Collège Saint-Michel à Etterbeek

Thème(s) abordé(s) : lecture, jeu de société