Le peuple des lumières

Les quatorze courts récits qui composent « Le peuple des Lumières » forment un kaléidoscope aux couleurs tantôt vives, tantôt sombres à l’image du monde qu’ils décrivent, le nôtre. Les couleurs sombres, ce sont celles de l’intolérance, de la haine, du rejet ; les couleurs vives, celles de la solidarité, de la curiosité bienveillante envers autrui, de la tendresse et de la paix. « Le peuple des Lumières », c’est celui de toutes ces personnes qui réparent, comme elles le peuvent, les dégâts causés au monde, de même que le maître verrier et le jeune François restaurent un vitrail dans la nouvelle  signée par Bernard Tirtiaux.

L’éditeur a eu l’idée de ce recueil après les attentats de janvier 2015 à Paris. Des auteurs de talent ont répondu  à son appel et donné des textes très différents, tous très forts et d’une grande qualité d’écriture.

Vincent Engel imagine la lettre bouleversante d’une mère de terroriste à son fils emprisonné ; Hubert Haddad raconte sobrement l’horreur d’un crime d’honneur ; Grégoire Polet imagine une île paradisiaque où le bonheur est ruiné par l’avidité humaine ; Frank Andriat raconte avec une douceur terrible la mort d’un savant musulman sage et bon ; Françoise Lalande rend justice au courage et à la bonté des anonyme en s’inspirant de Lassana Bathily, jeune musulman qui sauva des otages juifs lors de l’attentat de l’épicerie casher à Paris en 2015 ;  Fouad Laroui puise dans ses souvenirs pour raconter sa première –et son unique – fête de Noël dans une Algérie encore ouverte et tolérante ; ….

Il faut citer encore Jean-Claude Bologne, Yahia Belaskri, Frédéric Tristan, Ingrid Thobois, Jean Jauniaux et Fariba Hachtroudi, les treize nouvelles du recueil

La variété des thèmes et des styles de ce magnifique recueil permet de toucher chaque lecteur, chaque lectrice quels que soient son âge et sa sensibilité.

Auteur: Ouvrage collectif
Catégorie: Indisponible
Pages: 200
ÉditeurKer éditions (collection Double jeu)
Sujet: Indisponible
Publication: 2015

Note : Dès 13-14 ans