Les petits orages

Il s’appelle Moses Laufer Victor Léonard et il a seize ans. Il vit à Mobridge dans le Dakota du Nord. Son drôle double prénom lui vient d’un psychanalyste célèbre. Mais dans la vie, ce n’est pas tellement son prénom qui le préoccupe, c’est son handicap. Suite à un accident, il a une jambe rabougrie, boîte et marche péniblement à l’aide de béquilles. Bref, il se sent différent, a horreur que l’on ait pitié de lui. Et il se déteste. Son seul copain est Colin Brannon, un garçon frêle, âgé de douze ans et fervent collectionneur de cartes. Un jour, un grand gars aux cheveux noirs et au tee-shirt rouge arrive à l’école. Il s’appelle Ratso. Il a dix-huit ans, est Indien et vient de la réserve de Pine Ridge dans le Dakota du Sud. Entre Moses – qu’il appelle Tige brisée – et lui, une formidable amitié va naître. Iles deux garçons vont progressivement apprendre à se connaître et, grâce à cette rencontre, chacun va aussi se découvrir lui-même. Ensemble, ils vont entreprendre un invraisemblable périple dans la vieille voiture de Ratso afin d’être à Pine Ridge le jour de l’anniversaire de la sœur de Ratso. Là, Moses Laufer va rencontrer les Indiens Oglalas, participer à une de leurs cérémonies autour d’un superbe peuplier, recueillir un chien… Et faire la paix avec lui-même, avec ses parents et commencer une vie nouvelle. Magnifiquement écrit, ce roman traite avec subtilité de sujets importants. La souffrance, l’amitié, la mort, la vie, les relations entre les personnes, la relation avec la nature… Avec Moses et ses parents, avec Moses et Ratso, on rit, on est ému, on est bouleversé. Et en progressant dans leur histoire, on rejoint le meilleur de soi-même. Un livre à lire et relire sans modération de 13 à 113 ans.

Auteur: Marie Chartres
Catégorie: Indisponible
Pages: 278
Éditeur: L’école des loisirs
Sujet: Indisponible
Publication: 2016

NoteCe roman figure dans la sélection 2017-2018 du Prix Farniente / Catégorie Prix Victor.